Le torticolis

Torticolis_1b

QU’EST-CE QUE LE TORTICOLIS ?

Le torticolis correspond à une contracture des muscles du cou, affectant principalement les muscles sterno-cléïdo-occipito-mastoïdiens (SCOM) et trapèzes. Les douleurs musculaires sont tellement importantes qu’il s’avère impossible de garder la tête droite. La tête est alors bloquée d’un coté : il s’agit d’un torticolis (en latin tortum colum : cou tordu).

QU’ELLES SONT LES CAUSES DU TORTICOLIS ?

La plupart du temps il s’agit d’une mauvaise position prise pendant la nuit ou lorsque l’on a été obligé de maintenir sa tête dans une position contraignante (voyage en train, travail sous un évier, etc). Il apparaît le plus souvent le matin au réveil.

Les facteurs favorisant sont : l’arthrose, le stress et la fatigue musculaire. Les personnes ayant subi un traumatisme cervical type “coup du lapin” seront plus sujettes aux torticolis.

COMMENT SOULAGER LE TORTICOLIS ?

Le repos et la chaleur sont les premiers conseils à appliquer afin de soulager rapidement.

La cause du torticolis étant musculaire, il est important de ne solliciter qu’au minimum les muscles impliqués. Cependant repos ne veut pas dire immobilisation. Contrairement à ce que l’on pense les colliers cervicaux (et non minerves réservées aux fractures) ne sont pas les alliés du torticolis. En effet, ils ont tendance à figer le cou et à créer des compensations au niveau de la région dorsale dès que l’on a besoin de tourner. Les colliers cervicaux ne sont à utiliser que pour reposer les muscles en fin de journée lorsque l’on a plus besoin de bouger. Il est préférable de mettre un foulard ou une écharpe afin de garder la région cervicale au chaud.

L’application de chaleur peut se faire par l’application de crèmes chauffantes, de compresses chaudes ou autres patchs chauffants.
L’utilisation de rolls ou de crèmes chauffantes permettront de soulager les tensions musculaires.

En cas de fortes douleurs, consultez un kinésithérapeute ou un ostéopathe qui vous permettra de retrouver rapidement une bonne mobilité par de simples manipulations douces.
Un torticolis est bénin et doit donc s’améliorer rapidement (2-3 jours), si ce n’est pas le cas, consultez votre médecin. De même, en cas de récidives, il peut être intéressant de consulter un kinésithérapeute ou un ostéopathe.